Déménagement, toutes les démarches pour éviter les pertes d’argent

Ca y est, c’est décidé, vous quittez votre ancien domicile, pour une nouvelle installation. C’est alors tout un ensemble de démarches qui s’impose, avant et après votre déménagement. Comme toujours, il est chaudement conseillé, de s’y prendre à l’avance, pour mieux réagir en cas de mauvaises surprises ou de retards.

Voici une liste récapitulative, la plus exhaustive possible, de l’ensemble des interlocuteurs qui doivent être prévenus. Car, un changement d’adresse non-précisé, peut être source de complications, de perte de temps et d’argent.

 

La résiliation du bail.

C’est par là que tout commence. Sauf cas particuliers, le délais de préavis est de 3 mois et débute au jour ou le destinataire en prend connaissance.

 

La scolarisation des enfants.

C’est d’évidence une démarche urgente, à anticiper le plus tôt possible. Faites savoir que votre enfant quitte l’école définitivement et engagez les procédures nécessaires dans la nouvelle école.

 

Communiquez votre nouvelle adresse à votre employeur.

Cela vous évitera un reproche potentiel. Pensez-y, surtout si votre entreprise prend en charge votre mutuelle.

Vos prestations sociales (allocations, CAF, CPAM…)

Le site service-public.fr, vous permet de faire le changement d’adresse en quelques clics. Cela concerne l’ensemble des prestations, vous ne devrez donc pas engager des démarches pour chacune de celles que vous touchez.

 

Les « papiers ».

Vos papiers, portant votre adresse, doivent être mis à jour : carte d’identité, passeport, permis de conduire, carte grise…

 

Les impôts.

Vous pouvez utiliser le site internet précité. Sinon, n’oubliez pas de faire figurer votre nouvelle adresse (et ancienne) sur votre prochaine déclaration de revenus.

 

Les assurances.

Vous devez notifier votre nouvelle adresse à vos assureurs.

Dans le cadre d’une assurance habitation, vous résilierez votre contrat et ferez réévaluer votre nouveau logement. Un transfert est également possible, avec ou sans modification des montants.

Dans le cadre d’une assurance auto, votre contrat peut évoluer selon l’usage de votre véhicule, par rapport à votre nouveau logement.

 

EDF/GDF.

Signalez vos adresses de départ et d’arrivée. Ainsi, vous serez fourni jusqu’au dernier jour et investirai un nouveau foyer alimenté. Pensez aux relevés de conteurs des deux domiciles.

 

L’eau.

Comme pour l’électricité et le gaz, notifiez vos dates de départ et d’arrivée. Conservez l’eau jusqu’à la fin, pour pouvoir faire un dernier nettoyage général. Faites relever le conteur au plus vite après votre départ, surtout si, un nouveau locataire investit les lieux.

 

La Poste.

Rendez vous à votre bureau de poste géographique pour signaler votre changement d’adresse. Le courrier vous sera réexpédié (plusieurs solutions sont possibles). Les démarches peuvent également être effectuées par internet.

 

Résiliation ou transfert de vos abonnements (internet, satellite).

Chaque fournisseur appliquant des modalités différentes, il est difficile de faire une généralité. N’attendez pas le dernier moment, car il y a souvent de mauvaises surprises. Référez-vous à votre contrat de vente.

 

Transfert de la ligne de téléphone fixe.

Contactez votre opérateur et faites connaître votre nouvelle adresse, dans le cas où l’installation technique d’une nouvelle ligne doit être effectuée.

 

Le téléphone mobile.

Précisez vos nouvelles coordonnées pour recevoir vos factures en temps.

 

Banque.

Selon votre nouveau domicile, vous changerez ou pas d’agence. A vous de voir, si vous souhaitez aller à la concurrence ou conserver votre banque. Dans ce dernier cas, rien de devrait changer, si ce n’est votre conseiller.

 

La plaque d’immatriculation.

Dans le cas où vous quittiez votre département, effectuer les nouvelles modalités, à la préfecture de votre nouveau département.

 

L’état des lieux.

Précisez une maximum d’informations. Soyez précis pour éviter toutes discordes. Faites l’ensemble sur papier, le premier et le dernier jour, dans le lieux concerné et en présence du propriétaire.

 

Un déménagement n’est jamais reposant. Surtout si l’on ajoute tout la partie administrative en plus. Redoublez donc d’effort et restez rigoureux. Car ce qui sera entrepris et effectué, sera fait une bonne fois pour toute, en attendant le prochain déménagement…