Lire à l’économique

Un magasine par ci, un bouquin par là, un livre de cuisine pour madame, un guide de tourisme avant un voyage, un livre pour l’exposé de l’ainé de la famille, la bande dessinée pour le petit dernier, encore et encore…Finalement, la lecture, au sens large du terme est faites pour tous. Que vous soyez un lecteur assidu ou même occasionnel, la lecture est ouverte à chacun mais peut être pas à chaque bourse. Voici quelques petites astuces, pour ne pas transformer votre salon en bibliothèque nationale.

 

- Internet, la mine d‘informations.

Facile d’accès et d’utilisation, rapide, efficace, souvent illustré, le net est votre atout majeur, dans tous les domaines : une réponse en quelques clics, dans presque tous les secteurs, allant des informations les plus inutiles aux plus pointues. Inutile d’insister, la toile regorge de sites sérieux (et d’autres aussi) qui apporteront satisfaction à vos interrogations. Et ce, gratuitement.

 

- Trouvez la bonne affaire, sur Internet.

Dans le cas où vous recherchez un livre d’auteur, il faudra surement faire appel à la carte bancaire. Cependant, pour les ouvrages neufs, le net proposera souvent un prix légèrement inférieur à celui du commerce traditionnel (notamment sur les grands sites comme Amazon, proposant en plus d’une remise de 5%, l’expédition gratuite). La bonne affaire viendra plutôt de l’achat d’occasion, entre particuliers ou professionnels : vous pouvez trouver des livres pour presque rien ! Cependant, assurez-vous de l’état du livre avant de vous lancer (observez ou demandez un descriptif, si besoin est).

 

- L’ebook.

Egalement appelé livre électronique ou livrel, le but est de numériser des livres. Cela prend la forme d’un fichier électronique qui contient un texte et que l’on peut lire notamment, sur son ordinateur. Vous pourrez trouver une multitude d’ebooks gratuits, même s’il est peu probable que vous trouviez, le sujet ou le livre que vous espérez. Ca aurait été trop beau…

Il existe maintenant aussi des versions payantes, ou non, d’ebook de livres commerciaux. L’intérêt, c’est que certaines plateformes de lectures permettent les prêts : vous pouvez lire le livre pendant 14 jours gratuitement, comme pour l’essayer. Si vous êtes un lecteur rapide, et que vous disposez d’une plateforme genre iPhone ou Kindle ou autre, vous pourrez lire pour pas un rond.

 

- L’évidente bibliothèque municipale.

En général, l’abonnement est annuel et peu coûteux. D’ailleurs, vous pouvez toujours venir, au titre d’une consultation gratuite sur place, sans abonnement. Vous pourrez donc lire ou emprunter une multitude de documents, selon la taille de l‘établissement. Financièrement, l’avantage est énorme (imaginez, si vous deviez acheter, chacun des livres empruntés…). Vous gagnerez même un peu de place, à votre domicile.

 

 

- La vente de livres.

Certains livres, peu empruntés ou vieillissants, finissent par encombrer les présentoirs des bibliothèques. Aussi, la revente de livres, souvent annuelle, permet d’acquérir des ouvrages. Vous trouverez de tout et de rien, à un prix très intéressant, parfois 1€ par livre. Voyez si votre bibliothèque, organise ce type d’évènement.

Les particuliers revendent aussi certains bouquins (parfois très poussiéreux), lors de vides greniers. On ne sait jamais…

 

- Ah! l’amitié…

Et si l’on appliquait, les vieilles méthodes : vous avez surement des amis avec lesquels, vous partager des points communs. Avez-vous déjà vu, la bibliothèque de vos amis? Il y a probablement un bon bouquin à emprunter, non?

 

Dans les hypermarchés, il y a souvent un rayon très populaire : le rayon presse et son troupeau de « clients-lecteurs». Un grand nombre de magasines, fraîchement sortis, sont à votre disposition. Prenez donc une pause, pour surmonter les fatigantes courses et faites comme les autres : lisez et reposez-vous.

 

Dans l’ensemble, la lecture est un créneau, qui se prête bien aux économies en tout genre. Cependant, n’oubliez pas de vous faire plaisir, de temps en temps. Qui n’a jamais adoré bouquiner, confortablement installé, dans un coin douillé. Alors n’hésitez pas à apprécier une bonne atmosphère de lecture, après tout, vous n’êtes pas obligé d’avoir acheté le livre, pour ça.